Quand ce que tu tente de réussir, de concrétiser, de matérialiser échoue, que peux-tu faire de différent qui serait la différence qui ferait toute la différence?

 

Le flamand rose et

la différence qui fait

toute la différence

 

Il était une fois un jeune flamand rose le regard rêveur à admirer sa maman qui se tenait si fièrement sur une patte. Il pouvait passer des heures à l’admirer, à l’analyser car lui aussi, il voulait avoir aussi fière allure sur une patte.

Puis un jour il décida que c’était le grand jour, lui aussi il se tiendrait sur une patte! Alors qui commença à transférer le poids sur sa patte gauche pour lever sa patte droite tout un discours interne se mis en route dans sa tête au point de la remplir complètement.

: « Mets un peu plus de poids sur le bout de ta patte!».
: « Hiiiiiiiiiiii tu vas tomber! ».
: « N’oublies pas d’avoir un air serein!».
: « Mon dieu tout le monde me regarde! ».
: «Je ne fais pas ce qu’il faut!».

Puis arriva ce qui devait arriver! Le jeune flamand rose perdit l’équilibre et tomba bec premier au sol.

Le jeune flamand rose grandit puis sans trop comprendre comment, maintenant il pouvait se tenir fièrement sur une patte! Il était maintenant au point de vouloir se tenir en équilibre sur une patte…LES YEUX FERMÉS! La tâche n’était pas simple, voir même très ardue! Ce qu’il pouvait s’en dire des choses dans sa tête quand il essayait. Découragée, il demanda à sa maman qui elle pouvait même dormir sur une patte.

: «Maman, comment faire pour que je puisse maintenant fermer les yeux sur une patte?».

Sa maman de lui répondre 

: «La réponse à ta question se trouve dans tes expériences!»,

Le jeune flamand rose se questionna un moment! Sa maman aimait bien être philosophe! Parfois ça le rendait drôlement en colère! Il aurait voulu savoir là maintenant! Mais le jeune flamand rose avait toujours su tirer de grandes sagesses des philosophies de sa maman.

Alors il se questionna

: «La réponse se trouve dans mes expériences! Et si je comparais quand j’étais incapable de me tenir sur une patte et puis maintenant alors que je suis capable?».

Le jeune flamand rose se mit donc à la tâche. Ce qu’il découvrit fut à un point révélateur que tout fut si…ÉVIDENT! Il compara donc sa stratégie pour se tenir sur une patte alors qu’il était tout petit. Il découvrit toutes les micros-stratégies derrière sa stratégie et surtout celles qui faisaient en sorte que rien ne fonctionnait. Et voilà qu’apparu devant ses yeux LA DIFFÉRENCE QUI A FAIT TOUTE LA DIFFÉRENCE! Il réalisa que maintenant, lorsqu’il se tenait sur une patte, sa tête était complètement vide! Plus de discours interne, plus de questions, juste un silence parfait!

Il se dit alors 

: «Voilà ce que je dois faire, juste faire confiance et faire le silence dans ma tête et je serai capable de fermer les yeux sur une patte! ».

Ce fut effectivement LA DIFFÉRENCE QUI FIT TOUTE LA DIFFÉRENCE! En équilibre parfait sur une patte, les yeux fermés, le jeune flamand rose s’endormit avec au visage cet air serein de celui qui connait la différence qui fait toute la différence!

Tu pourras retrouver bientôt cette histoire méditative dans le prochain recueil de La Renarde. Reste à l’affût! Pour connaître le service d’histoirothérapie (thérapie par l’histoire) de La Renarde, cliques ici (https://www.larenarde.ca/services)

Partager