Jouer Dans Mon Terrain De Jeu


 

Un jour ces mots ont été prononcés
Cesse de jouer
Jouer c’est pour les enfants, maintenant tu es grand

Puis j’ai grandi
Le cœur aigri
Oubliant les jeux, éteignant le feu

La nuit, une fois endormi
Je rêve de mon terrain de jeu
À mon réveil la mélancolie m’envahit
Ma vie en est à mille lieux

Dans mon terrain de jeu
J’exprimais mes talents
J’étais entouré de ceux
Avec qui c’était amusant

J’étais architecte du sable
Pilote de balançoires
Je battais les records de glissade
Et courrais plus vite que le guépard

On m’a dit d’arrêter de rêvasser
De revenir les pieds sur terre
Mon terrain de jeu j’ai cadenassé
Plus de plaisir, plus de rêves que le désert

Et si on m’avait trompé?
Et si on m’obligeait à fermer les yeux?
Que la solution est de jouer
De cesser de prendre la vie trop au sérieux?

Car dans le jeu je me découvre et je crée
Je me réalise et m’épanouis
Un monde aux mille possibilités
Une vie en cohérence avec qui je suis

Puis j’ai compris
Le sens de la vie
Ramenant les jeux, rallumant le feu

Un jour ces mots j’ai prononcés
Viens donc jouer
Jouer c’est pour les enfants, dans ton cœur toujours tu seras enfant

Si tu as aimé ce texte méditatif, procure-toi le recueil « Je définis qui je suis » dans lequel se retrouve ce texte https://www.larenarde.ca/livres-et-ebook

Partager